Microsoft Flight : En route pour la Bêta

Les inscriptions pour participer à la Bêta de Microsoft Flight sont ouvertes. Vous devez posséder un compte Windows Live pour espérer y participer puis croiser les doigts pour faire parti des sélectionnés.

Vers la page d'inscription
Lire La Suite...

Microsoft Flight : la config nécessaire et 13 nouvelles images


Encore des nouvelles de Microsoft Flight. 13 nouvelles images (toujours de l'archipel d'Hawaï) plus les configurations minimum et recommandées pour faire tourner le soft.
  • Configuration minimum
- CPU: Dual Core 2.0 GHz
- GPU: 256 MB card capable of shader 3.0 (DX 9.0c compliant)
- HD: 10 GB Hard Drive space
- OS: WinXP SP3
- RAM: 2.0GB
  • Configuration recommandée
- CPU: Intel® Core™ i7 960 @ 3.20GHz, AMD® Phenom™ II X6 1100T 3.3 GHz or better
- GPU: ATI Radeon™ HD 5870, NVIDIA® GeForce® GTX 560 or better
- HD: 10 GB Hard Drive space
- OS: Windows 7 64-bit
- RAM: 6GB

Deux images de la même scène sont disponibles sur le site afin de comparer les rendus obtenus par ces deux configs.

Les nouvelles images :
Lire La Suite...

Microsoft Flight : des images et des infos

Pour aujourd'hui, une petite news bien à la bourre (je n'ai plus une minute à moi...). De nouvelles images de Microsoft Flight sont disponibles en haute résolution sur le site officiel.

Pour changer, en plus des images nous avons le droit à quelques informations. Rien de transcendant, mais c'est mieux que pas d'infos du tout. On apprend donc que cette nouvelle mouture devrait contenter aussi bien les apprentis pilotes que les diplômés de Top Gun !!!
Le vol libre sera disponible ainsi que des épreuves de pilotages rapides à jouer. Enfin, il devrait y avoir également une sorte de mode 'carrière' avec une liste de missions à débloquer (transport de passagers, acrobatie, ...)
Lire La Suite...

Le pilote automatique du Boeing 737

Le pilote automatique est un dispositif qui permet de contrôler automatiquement le comportement de l'appareil en fonction des paramètres saisis par le pilote.

Après avoir vu les différents pilotes automatiques équipant les avions à hélice, nous allons nous attaquer dans cet article à celui équipant le Boeing 737.



A - Affichage du suivi de route
Affichage de la route suivie par le pilote automatique lorsque le bouton de suivi de mode Navigation (I) est enclenché.

B - Affichage de la vitesse
Affichage de la vitesse suivie par le pilote automatique lorsque le bouton de verrouillage de vitesse (R) est enclenché.

C - Sélection du mode de navigation
Cet interrupteur permet ce choisir le mode de navigation utilisé par le pilote automatique lorsque le bouton de suivi de mode Navigation (I) est enclenché.
Si l'interrupteur est sur NAV, le pilote automatique va rejoindre la balise captée sur NAV1. Si l'interrupteur est sur GPS, le pilote automatique va suivre la route prédéfinie dans le GPS.

D - Affichage du cap suivi
Affichage du cap suivi par le pilote automatique lorsque le bouton de suivi de cap (S) est enclenché.

E - Affichage de l'altitude sélectionnée
Affichage de l'altitude suivie par le pilote automatique lorsque le le verrouillage d'altitude (U) est enclenché. Cette altitude peut-être modifiée à l'aide du bouton (H) ou à l'aide de la souris en plaçant le curseur sur l'altitude et en utilisant la molette pour la modifier.

F - Affichage de la vitesse verticale
Affichage de la vitesse verticale utilisée par le pilote automatique pour rejoindre l'altitude sélectionnée lorsque le le verrouillage d'altitude est enclenché. Cette vitesse peut-être modifiée à l'aide de la molette (G) ou à l'aide de la souris en plaçant le curseur sur l'altitude et en utilisant la molette pour la modifier.

G - Molette de sélection de vitesse verticale
Cette Molette permet d'augmenter ou diminuer la vitesse verticale suivie lorsque le verrouillage d'altitude (U) est enclenché.

H - Boutons de sélection d'altitude
Ce bouton rotatif permettent d'augmenter ou diminuer l'altitude utilisée par le pilote automatique lorsque le verrouillage d'altitude (U) est enclenché.

I - Bouton de suivi du mode Navigation
Ce bouton permet d'activer/désactiver le suivi d'une route en mode Navigation. Le fonctionnement de ce dernier dépend de l'interrupteur NAV/GPS (C).

J - Bouton de sélection du suivi de cap
Ce bouton permet de modifier le cap suivi par le pilote automatique lorsque le verrouillage de suivi de cap (S) est enclenché.

K - Bouton de sélection du taux de virage
Ce bouton sert à paramétrer l'angle de virage maximum que pourra prendre l'avion lorsque le pilote automatique engage l'avion dans un virage.

L - Bouton de sélection de vitesse
Ce bouton permet de déterminer la vitesse à suivre par le pilote automatique lorsque le verrouillage de vitesse (R) est enclenché.

M - Bouton du sélection vitesse/mach
Ce bouton permet de sélectionner l'unité affichée en mach ou en noeuds.

N - Interrupteur de l'automanette
Cet interrupteur permet d'armer la commande automatique des gaz. Une fois armée, votre manette de gaz n'est plus fonctionnelle (vous pouvez la mettre au ralenti) et permet au pilote automatique de maintenir la vitesse lorsque le verrouillage de vitesse (R) est enclenché.

O - Bouton de sélection de la route à suivre
Ce bouton permet de sélectionner la route suivie par le pilote automatique lorsque le suivi de mode navigation (I) est enclenché.

P - Bouton d'activation du directeur de vol (flight director)
Ce bouton permet d'activer/désactiver le directeur de vol.

R - Bouton de verrouillage de vitesse
Ce bouton permet d'activer/désactiver le verrouillage de vitesse. L'automanette (N) doit être préalablement activée. Une fois activé, l'appareil va se caler sur la vitesse affichée en (B).

S - Bouton de suivi de cap
Ce bouton permet d'activer/désactiver le mode verouillage de cap. Une fois activé, l'appareil va se diriger vers le cap sélectionné à partir de la fenêtre de sélection de cap.

T - Bouton de sélection du mode approche
Ce bouton fonctionne comme le bouton de suivi de mode de Navigation (C). Ce dernier est principalement utile lors d'approche sur des pistes équipée d'ILS. Le pilote automatique va alors rejoindre la piste automatiquement (cf tutoriel Effectuer un vol IFR : l'atterrissage).

U - Bouton de verouillage d'altitude
Ce bouton permet d'activer/désactiver le mode verouillage de l'altitude. Une fois enclenchée, l'avion va rejoindre l'altitude afichée en (I).

V - Bouton d'activation du pilote automatique
Ce bouton permet d'activer/désactiver le pilote automatique. Lorsque ce dernier est activé, vous n'avez plus le contrôle de l'appareil. Si aucun autre bouton n'est activé, l'appareil se contentera de maintenir l'assiette de l'appareil.
Lire La Suite...

Microsoft Flight : fin des vacances

Après une longue période de silence surement liées aux vacances estivales, le site Microsoft Flight vient de mettre en ligne pas moins de 9 photos ainsi qu'un petit article (imagé) consacré au rendu des nuages interagissant avec le relief.

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver ces images en haute résolution sur le site officiel.


Lire La Suite...

Utiliser AI Carriers

Utiliser AI Carriers
Voici un petit utilitaire dont on ne peux plus se passer à partir du moment où l'on est accros aux appontages. En effet, AI Carriers est un logiciel qui une fois installé vous permettra de faire apparaître où et quand bon vous semble des bateaux mobiles et particulièrement des porte-avions (complètement opérationnels pour appontage et catapultages).

Vous pouvez le télécharger ici.


Une fois installé, lancez FSX. AI Carriers va automatiquement être détecté au premier lancement. Vous allez avoir 2 fenêtres d'avertissement liées à la sécurité et la présence d'un nouveau module...
Utiliser AI Carriers
Utiliser AI Carriers

Acceptez les 2 fois (ou désinstallez AI Carriers !!!)

Pour le tester, créer un vol libre tant qu'a faire près de la mer puis décollez et allez faire un petit tour au dessus de l'eau. L'installation de AI Carriers a ajouté un nouveau bloc dans la barre de menu qui vous permettra de faire apparaître le menu d'AI Carriers (ou shift + j).
Utiliser AI Carriers

Le premier menu nous propose de choisir le ou les éléments à ajouter. Pour l'exemple, je vais choisir la flotte composée de 3 bateaux (option 4).
Utiliser AI Carriers

Un second menu va alors nous demander à quelle distance par rapport à votre avion où doivent être positionnés les batiments choisis.
Utiliser AI Carriers

Je choisis 1 nm (option 2) et tadammm !!! Trois bateaux dont un porte-avions apparaissent juste devant moi.
Utiliser AI Carriers

Pour finir, une fois les bateaux présents dans votre environnement, en resélectionnant le menu (shift + j), vous pouvez modifier le déplacement de vos nouveaux navires ou les supprimer.
Utiliser AI Carriers
Flight Simulator X - Utiliser AI Carriers - FSX - Porte-Avions
Lire La Suite...

Microsoft Flight : une nouvelle vidéo pour Juin

Microsoft Flight - une nouvelle vidéo pour Juin
Mais quelle vidéo !!! Si ils continuent à mettre des vidéos de ce type je vais commencer à trouver le temps long d'ici la sortie du soft. Pour résumé, visuellement je trouve la vidéo magnifique. 

Que voit-on ? Cette séquence présente plusieurs environnements (montagne, forêt, mer, un petit bout d'aéroport, ...), plusieurs rendus (zones ensoleillées, ombrées, brume, ombres des arbres, ...) , un peu de cockpit virtuel ...

La vidéo est visible sur le site Microsoft Flight

MICROSOFT FLIGHT : une nouvelle video pour Juin
Lire La Suite...

Trouver des porte-avions

FSX - Trouver des porte-avions
Dans FSX, les portes-avions ne sont pas directement accessible comme les sont les aéroports dans l'organisateur de vol. Du coup, on a rapidement l'impression qu'à part dans les missions, il faudra se passer de ces bâtiments bien utile pour nos F18, F14, ... préférés. Et bien non, il existe plusieurs moyens de trouver ces pistes d’appontages flottantes. Des utilitaires permettent de faire apparaître des bateaux où bon vous semble (sur l'eau de préférence !!!) mais j'y reviendrai dans un prochain article. Aujourd'hui, nous allons nous intéresser aux porte-avions présent d'origine. Ceux-ci sont complètement opérationnels pour ce qui est des appontages et catapultages et naviguent suivant un plan de route défini comme le font les avions du traffic AI par exemple.

Vous trouverez ci-dessous 4 trajets empruntés par des portes-avions. Les liens permettent de télécharger la route suivie par le porte-avions sous la forme d'un fichier "plan de vol" qui peux-être consulté dans FSX à partir de l'organisateur de vol. Les aéroports indiqués en départ ou arrivée représentent les aéroports à proximité de la route suivie. Enfin, les horaires indiqués sont GMT.
  • Trajet de Norfolk NS (KNGU) à Norfolk NS (KNGU)
- Départ le Mardi à 07h35 avec une arrivée le Mercredi à 05h24
- Retour le Vendredi à 19h35 avec une arrivée : Samedi à 17h24
FSX - Trouver des porte-avions
Télecharger le Plan de vol (Click droit - Enregistrer sous...)
  • Trajet de Ford Island NALF (NPS) à Ford Island NALF (NPS)
- Départ le Mardi à 14h40 avec une arrivée le Vendredi à 02h56
- Retour le Lundi à 02h40 avec une arrivée le Lundi à 14h56
FSX - Trouver des porte-avions
Télecharger le Plan de vol (Click droit - Enregistrer sous...)
  • Trajet de Alameda NAS (NGZ) à North Island NAS (KNZY)
- Départ le Mardi à 07h35 avec une arrivée le Mercredi à 05h24
- Retour le Vendredi à 19h35 avec une arrivée le Samedi à 17h24
FSX - Trouver des porte-avions
Télecharger le Plan de vol (Click droit - Enregistrer sous...)
  • Trajet de Alameda NAS (NGZ) à Trajet de Snohomish Co (KPAE)
- Départ le Mardi à 02h11 avec une arrivée le Mercredi à 13h07
- Retour le Lundi à 02h40 avec une arrivée le Lundi à 14h56
FSX - Trouver des porte-avions
Télecharger le Plan de vol (Click droit - Enregistrer sous...)

FSX - Trouver des Porte-avions
Lire La Suite...

Le Push Back ou comment faire reculer son avion

FSX - le Push Back
Comment rejoindre la piste lorsque l'avion a le nez planté devant un bâtiment et que ce dernier ne possède pas de marche arrière ? Dans FSX, il n'y a pas 36 solutions, il faut utiliser le Push Back. L'utilisation de ce dernier fait reculer l'avion. Dans la réalité, ce sont des véhicules qui poussent les avions afin de les faire reculer.

Sur le principe, l'utilisation du Push Back est très simple (en fait, elle l'est !!), mais qui ne s'est pas énervé devant son écran a essayer de faire tourner en reculant ce maudit appareil qui se borne a reculer droit derrière...

Ce qu'il faut juste savoir, c'est qu'il faut démarrer le Push Back avec la direction que l'on souhaite prendre : en arrière tout droit, en arrière à gauche ou en arrière à droite. Une fois le Push Back démarré, il ne sera pas possible de changer de direction. Donc, si vous avez un changement de direction a effectuer, arrêter le Push Back puis redémarrez-le avec cette nouvelle direction.

FSX - le Push Back
Dans la pratique, appuyez sur [maj+P] pour démarrer le Push Back en arrière tout droit ou pour l'arrêter, [maj+P] puis [&] pour démarrer le Push back en arrière vers la gauche ou [maj+P] puis [é] pour démarrer le Push back en arrière vers la droite.

Pour les Push Back avec rotation, appuyez sur [&] ou [é] juste après avoir appuyé sur [maj+P] et surtout ne touchez plus au clavier.... Un peu de patience, il faut 3-4 secondes avant que l'avion commence son virage.

Le Push Back ou comment faire reculer son avion - FSX - PushBack
Lire La Suite...