Thrustmaster - HOTAS Warthog

Si vous cherchez a investir dans un nouveau joystick pour votre simulateur de vol préféré, jetez un oeil sur le dernier  HOTAS disponible depuis peu conçu par Trustmaster. Il s'agit du HOTAS Wartog, une réplique du HOTAS de l'A10. FSX n'est certes pas un simulateur de vol militaire, mais cette manette propose de gros atouts dont une commande de gaz bi-moteur.

Personnellement, si le prix demandé pour cette merveille ne m'avait pas stoppé dans mon élan, je me serais jeté dessus sans hésitation.

Vous pourrez trouver un descriptif très complet sur le site Check-six ou vous rendre sur le site officiel de Thrustmaster.

Lire La Suite...

Optimiser FSX : les paramètres

Cet article contient quelques conseils sur le réglage du simulateur dans le but de le faire tourner de façon fluide et avec le meilleur rendu visuel possible. Il n'y a pas de réglage type. Celui-ci dépend de votre machine (CPU, RAM, carte graphique, ...). Vous trouverez donc ci-dessous un réglage "de base" qui devrait améliorer la fluiduté du simulateur en désactivant ou limitant les paramètres très gourmand en ressources. Après, en fonction du framerate que vous obtiendrez, vous pourrez augmenter (progressivement !!!) le niveau de détail, traffic, ...

Ouvrez le menu de PARAMETRES - AFFICHAGE

Onglet Graphismes

  • Frequence d'images cible : 20 pour commencer, puis en fonction du comportement du soft, vous pourrez le passer à 25
  • Résolution plein écran : utilisez la résolution native de votre écran.
  • Filtrage : anisotropique
  • Antialiasing : désactivé (activez le dans les paramètres de votre carte graphique)
  • Résolution de la texture globale : au max
  • Aperçu de Directx 10 : je vous conseille de rester en Directx 9 (du moins sous XP ou Vista)
  • Lens flare : désactivé
  • Reflets lumineux : désactivé
  • Animations avancées : désactivé
  • Texte informatif : au choix

Onglet Appareil

  • Vue cockpit par défaut : 3D
  • Afficher les info-bulles du cockpit : au choix
  • Cockpit virtuel 3-D haute résolution : activé
  • Transparence du tableau de bord 2-D : 0
  • Ombres portées de l'appareil sur le sol : activé (désactivez si besoin)
  • Ombres portées de l'appareil sur lui même : désactivé
  • Les phares d’atterrissage de l'appareil illuminent le sol : activé

Onglet Décors

  • Rayon du niveau de détail : au max
  • Complexité de la trame : au max (descendez à 80 si besoin)
  • Résolution de la trame : 38m pour commencer (10 en fonction du résultat)
  • Résolution de la texture : 1m
  • Effets aquatiques : Faible 2x
  • Niveau de détail des textures sol : activé
  • Complexité des décors : Normal
  • Densité auto-générée : Dense (très dense en fonction du résultat)
  • Ombres des decors au sol : désactivé
  • Niveau de détail des effets spéciaux : au max.

Onglet Météo

  • Distance d'affichage des nuages : au minimum.
  • Visualisation thermique : Aucun
  • Détail des nuages : détaillés.
  • Densité de la couverture nuageuse : Moyenne
  • Télécharger les données vent en altitude avec la météo réelle : au choix
  • Désactiver les effets de turbulences et des effets thermiques de l'appareil : au choix
  • Fréquence de modification des conditions météo : au choix

Onglet Trafic

  • Densité du trafic aérien : 30
  • Densité du trafic aérien global : 30
  • Densité des véhicules aéroportuaires : Minimale
  • Véhicules routiers : 0
  • Navires et ferries : 0
  • Bateaux de loisirs : 0

Le trafic est très gourmand en ressources et risque de plomber les performances de l'ordinateur. Si cela ne vous dérange pas de voler seul, mettez tout à 0. Cependant, il existe des add-on qui permettront d'ajouter du trafic (beaucoup plus de trafic que d'origine) avec des impacts moindres sur les performances.

Optimiser FSX : les parametres

Lire La Suite...

Microsoft Flight : nouvelle vidéo

Premier article concernant le futur simulateur (?) de Microsoft. Pour résumer, la série Flight Simutalor est terminée et Micrososft a annoncé Microsoft Flight. Pour le moment, il n'y a que très peu d'informations à ce mettre sous la dent et principalement on ne sait toujours pas si ce sera un  simulateur type FSX ou un logiciel plus orienté arcade. Seules quelques vidéos permettent de se faire une idée (du rendu ...).

A vous de vous faire votre propre idée avec la dernière vidéo mise en ligne !!!

Get Microsoft Silverlight

D'autres vidéos sont disponibles sur le site officiel Microsoft Flight.
Microsoft Flight : nouvelle video
Lire La Suite...

Optimiser FSX : Windows

Afin de gagner en performance sur FSX, avant de plonger dans les divers réglages du simulateur, il peut-être utile d'effectuer quelques optimisations de Windows. Vous trouverez ci-dessous quelques astuces simples à réaliser qui vous permettront de libérer de la mémoire, de la charge processeur en faveur de FSX ou de réduire les temps d'accès au disque dur.
Il existe bien sur beaucoup d'autres optimisations possibles à réaliser mais qui demandent peut-être un peu plus de connaissances du système et des logiciels installés. Je vous invite à consulter des sites tels que PC Astuces ou Zebulon.fr.

Les différentes opérations expliquées ci-dessous sont effectuées sur Vista mais la majorité d'entre-elles sont applicables sur XP ou Seven.
  • Défragmentation du disque dur
Il faut le défragmenter régulièrement. En général, je réalise l'opération avant et après installation d'un "gros" logiciel.
Il est possible de défragmenter un disque dur à partir de windows, mais je vous conseille des logiciels gratuit tels que Auslogic Disk Defrag ou Defraggler.

  • Désactiver la defragmentation automatique de Windows

Il faut également désactiver la défragmentation automatique de Windows
  • Désactivation de l'indexation automatique des lecteurs
Si cette option est activée, Windows passera son temps (tout son temps !!!) à lire les données du disque dur afin d'indexer les fichiers. Il faut désactiver cette option.

Dans l'explorateur, pour chacun des disques installés sur votre poste, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris puis sélectionnez 'Propriété'. Désactivez 'décochez) l'option 'Indexer ce lecteur pour une recherche rapide' puis cliquez sur 'Appliquer' et 'Appliquer les modifications au lecteur C:(D:, E:, ...)'
  • Augmenter la mémoire vive à l'aide d'une clé USB (à partir de Vista)
Si votre PC n'est équipé que de 1 ou 2Go de RAM, il est possible d'utiliser une clé USB comme RAM supplémentaire.

Dans l'explorateur, sélectionnez le disque correspondant à votre clé puis effectuez un click droit et sélectionnez 'Propriété'. Allez dans l'onglet 'Ready Boost' et sélectionnez 'Utiliser ce périphérique'.

Lire La Suite...

Définir un itinéraire direct dans le GPS


Plutôt que de passer par l'organisateur de vol, vous pouvez saisir un nouvel itinéraire directement à partir du GPS.
Une fois aux commandes de votre avion, vous pouvez entrer dans le GPS un nouvel itinéraire. Ce dernier peut-être un aéroport ou un point d'intersection (balise VOR, ...). Vous pourrez le sélectionner à partir de son indicatif ou de son nom.


Avant de détailler la procédure à suivre, je vais faire un petit aparté sur la manipulation du GPS. Le principal bouton que vous utiliserez sur cet instrument est le bouton PUSH CRSCR. Celui-ci est composé de 2 boutons rotatifs (que je nommerai petit et grand dans la suite de cet article) et d'un bouton cliquable eu centre.
L'appui sur le bouton PUSH CRSR va mettre le GPS en mode de saisie sur la zone sélectionnée. Les 2 boutons rotatifs servent à sélectionner la zone active ou a effectuer la saisie de données. L'explication n'apparait peut-être pas très claire mais vous verrez à l'utilisation que c'est très simple et le principe est toujours le même quelque soient les manipulations que l'on souhaite effectuer sur le GPS.
Les données saisies seront validées à l'aide du bouton ENT.

Revenons à notre itinéraire. Pour illustrer ce tutoriel, je vais chercher à rejoindre l'aéroport de NICE. La saisie d'un nouvel itinéraire se fait à l'aide du bouton D (Direct). Le GPS vous donnera l'itinéraire le plus direct (une ligne droite) pour rejoindre l'aéroport.

Une fenêtre s'ouvre dans le GPS. Cette dernière va servir à identifier votre destination.

A partir de cette fenêtre vous pourrez soit saisir l'indicatif de votre destination soit son nom. La première ligne est utilisée pour saisir l'indicatif et la seconde pour le nom.

Pour effectuer votre saisie, vous avez 2 possibilités :
- la manière rapide à l'aide du clavier
- la manière réaliste à l'aide des boutons du gps. Le grand bouton sert à passer à la lettre suivante. Le petit bouton sert à sélectionner la lettre.

Une fois votre destination identifiée, appuyez sur le bouton ENT pour valider votre saisie. Le mot Activate apparait en bas à droite du GPS.

Appuyez à nouveau sur ENT. La route menant à votre destination est maintenant utilisée par votre GPS. La route à suivre est représentée par une ligne violette qui part de votre avion représenté par l'avion blanc situé au milieu de l'écran du GPS.


Une fois la route établie de nouvelles informations apparaissent en haut du GPS :
  • DTK : la route à suivre 
  • TRK : la route que votre avion suit actuellement
  • DIS : la distance jusqu'à votre destination

Pour rejoindre votre destination, il vous suffit de diriger l'avion afin d'avoir cette ligne droit devant l'avion. Vous pouvez également utiliser le pilote automatique (en mode GPS), ce dernier suivra tout seul la route définie dans le GPS.


Tutoriel Flight Simulator X - Définir un itinéraire direct dans le GPS - FSX - GPS - tutoriel
Lire La Suite...

Le pilote automatique du Beechcraft King Air 350



Le pilote automatique est un dispositif qui permet de contrôler automatiquement le comportement de l'appareil en fonction des paramètres saisis par le pilote.

Cet article va détailler le pilote automatique équipant le Beechcraft King Air 350.




A - Bouton d'activation du pilote automatique
Ce bouton permet d'activer/désactiver le pilote automatique. Lorsque ce dernier est activé, vous n'avez plus le contrôle de l'appareil. Si aucun autre bouton n'est activé, l'appareil se contentera de maintenir l'assiette de l'appareil.

B - Bouton d'activation du directeur de vol (flight director)
Ce bouton permet d'activer/désactiver le directeur de vol. Son utilisation n'influence pas le comportement du pilote automatique car l'intérêt de ce dernier est de l'utiliser justement quand le pilote automatique est désactivé. Le rôle de ce dernier est d'afficher sur les instruments comment réagirait le pilote automatique si ce dernier était enclenché.


Par exemple, un trajet a été enregistré sur mon GPS et je souhaite suivre ce trajet à une altitude de 6400.
Sur le pilote automatique, je règle l'altitude à 6400 (I), j'active le verouillage d'altitude(D) et le suivi du mode navigation(E). Je n'active pas le pilote automatique mais le directeur de vol.

Un chevron rose apparaît sur l'indicateur d'horizon artificiel.

Il me suffit d'aligner le repère correspondant à l'avion sur le chevron rose pour retrouver la route et l'altitude souhaitée.

C - Bouton de suivi de cap
Ce bouton permet d'activer/désactiver le mode verouillage de cap. Une fois activé, l'appareil va se diriger vers le cap sélectionné à partir de la fenêtre de sélection de cap.

Pour modifier le cap suivi par le pilote automatique, utilisez le bouton de sélection de cap. Celui-ci se trouve généralement placé dans un coin du HSI.

D - Bouton de verouillage d'altitude
Ce bouton permet d'activer/désactiver le mode verouillage de l'altitude. Une fois enclenchée, l'avion va rejoindre l'altitude afichée en I.

E - Bouton de suivi du mode Navigation
Ce bouton permet d'activer/désactiver le suivi d'une route en mode Navigation. Le fonctionnement de ce dernier dépend de l'interrupteur NAV/GPS.

Si l'interrupteur est sur NAV, le pilote automatique va rejoindre la balise captée sur NAV1. Si l'interrupteur est sur GPS, le pilote automatique va suivre la route prédéfinie dans le GPS.

F - Bouton de sélection du mode approche en alignement arrière
Ce bouton fonctionne comme le bouton de sélection du mode approche à la différence que l'alignement de descente est désactivé et que le pilote automatique inverse (gauche/droite) le signal reçu.

G - Bouton de sélection du mode approche
Ce bouton fonctionne comme le bouton de suivi de mode de Navigation (C). Ce dernier est principalement utile lors d'approche sur des pistes équipée d'ILS. Le pilote automatique va alors rejoindre la piste automatiquement (cf tutoriel Effectuer un vol IFR : l'atterrissage).

H - Bouton d'amortisseur de lacet
Ce bouton permet d'activer/désactiver l'amortisseur de lacet. Il permet d'éliminer les mouvements de lacet et de maintenir la coordination des virages.

I - Affichage de l'altitude sélectionnée
Affichage de l'altitude suivie par le pilote automatique lorsque le le verouillage d'altitude est enclenché. Cette altitude peut-être modifié à l'aide des boutons up/down (G) ou à l'aide de la souris en placant le curseur sur l'altitude et en utilisant la molette pour la modifier.
Tutoriel Flight Simulator X - Le pilote automatique du Beechcraft King Air 350 - FSX - pilote automatique - tutoriel
Lire La Suite...

Le pilote automatique du Maule M-7-260C Orion

Tutoriel FSX-Le pilote automatique du Maule M-7-260C Orion

Le pilote automatique est un dispositif qui permet de contrôler automatiquement le comportement de l'appareil en fonction des paramètres saisis par le pilote.

Cet article va détailler le pilote automatique équipant le Maule M-7-260C Orion.


Tutoriel FSX-Le pilote automatique du Maule M-7-260C Orion

A - Bouton d'activation du pilote automatique
Ce bouton permet d'activer/désactiver le pilote automatique. Lorsque ce dernier est activé, vous n'avez plus le contrôle de l'appareil. Si aucun autre bouton n'est activé, l'appareil se contentera de maintenir l'assiette de l'appareil.

B - Bouton de suivi de cap
Ce bouton permet d'activer/désactiver le mode verouillage de cap. Une fois activé, l'appareil va se diriger vers le cap sélectionné à partir de la fenêtre de sélection de cap.

Pour modifier le cap suivi par le pilote automatique, utilisez le bouton de sélection de cap. Celui-ci se trouve généralement placé dans un coin du HSI.
Tutoriel FSX-Le pilote automatique du Maule M-7-260C Orion

C - Bouton de suivi du mode Navigation
Ce bouton permet d'activer/désactiver le suivi d'une route en mode Navigation. Le fonctionnement de ce dernier dépend de l'interrupteur NAV/GPS.
Tutoriel FSX-Le pilote automatique du Maule M-7-260C Orion

Si l'interrupteur est sur NAV, le pilote automatique va rejoindre la balise captée sur NAV1. Si l'interrupteur est sur GPS, le pilote automatique va suivre la route prédéfinie dans le GPS.

D - Bouton de sélection du mode approche
Ce bouton fonctionne comme le bouton de suivi de mode de Navigation (C). Ce dernier est principalement utile lors d'approche sur des pistes équipée d'ILS. Le pilote automatique va alors rejoindre la piste automatiquement (cf tutoriel Effectuer un vol IFR : l'atterrissage).

E - Bouton de sélection du mode approche en alignement arrière
Ce bouton fonctionne comme le bouton de sélection du mode approche à la différence que l'alignement de descente est désactivé et que le pilote automatique inverse (gauche/droite) le signal reçu.

F - Bouton de verouillage d'altitude
Ce bouton permet d'activer/désactiver le mode verouillage de l'altitude. Une fois enclenchée, l'avion va rejoindre l'altitude afichée en H à la vitesse verticale affichée en I.

H - Affichage de l'altitude sélectionnée
Affichage de l'altitude suivie par le pilote automatique lorsque le le verouillage d'altitude est enclenché. Cette altitude peut-être modifié à l'aide des boutons up/down (G) ou à l'aide de la souris en placant le curseur sur l'altitude et en utilisant la molette pour la modifier.

I - Affichage de la vitesse verticale
Affichage de la vitesse verticale utilisée par le pilote automatique pour re joindre l'altidue sélectionnée lorsque le le verouillage d'altitude est enclenché. Pour modifier la vitesse, placez le curseur de la souris sur la valeur et utilisez la molette pour changer la valeur.


Tutoriel FSX-Le pilote automatique du Maule M-7-260C Orion
L'écran affiche également quels paramètres du pilote automatique sont enclenchés.
L'image ci-contre indique que le verrouillage de cap et que le verrouillage d'altitude sont enclenchés. Dans le cas où le verrouillage d'altitude n'est pas enclenché, les données concernant l'altitude a rejoindre ainsi que la vitesse verticale ne sont pas affichées.

Tutoriel Flight Simulator X - Le pilote automatique Maule M-7-260C Orion - FSX
Lire La Suite...

Bug sur la leçon 2 : l'approche ILS

Dans la série des cours pilote naviguant aux instruments de Rob Machado, il existe un bug sur la leçon 2 : l'approche ILS.

Alors que vous venez d'atterir sur la piste et pensez en avoir terminé avec cette leçon, l'instructeur vous demande d'augmenter les gazs puis interromp la leçon. Bien que l'objectif de la leçon ait été réalisé à savoir atterrir à l'aide de l'ILS, il est toujours frustrant de se voir recaler surtout une raison totalement indépendante de notre volonté. Un bug, quoi !!!

Ce dernier peux-être corrigé en modifiant un fichier utilisé par cette leçon.

- allez dans le répertoire d'installation de FSX puis dans le répertoire Lessons\instr

Par exemple pour une installation dans le répertoire par défaut, le répertoire correspondant est
C:\Program Files\Microsoft Games\Microsoft Flight Simulator X\Lessons\instr

- Avec notepad (ou tout autre éditeur de texte...) ouvrez le fichier Lesson 2.abl
- Rechercher la ligne contenant le texte if (cpOffice.Marker <> 0) then
Attention, il y a d'autres références au texte cpOffice.Marker <> 0. La ligne concernée se trouve dans le bloc
case CaseFinal2:
Writeln ("CaseFinal2");
Writeln (fn1Str1Num("Marker = ",cpOffice.Marker));
if (cpOffice.Marker <> 0) then
fnSQ_Play("I2-33"); // There's the middle marker captian
fnSQ_ChangeState(CaseFinal2_1);
fnSQ_Synchronize;
endif;
endcase;


- Remplacer cette ligne par if ((VHFNAV1.DMEDistance < 2.5) or (cpOffice.Marker <> 0)) then
- Sauvegardez le fichier

Vous pouvez maintenant terminer cette leçon avec tous les compliments de l'instructeur.

Tutoriel Flight Simulator X - Bug sur la lecon 2 : l approche ILS - FSX - Bug
Lire La Suite...

Le pilote automatique sur les avions à hélice

Tutoriel FSX-Le pilote automatique sur les avions à hélice
Le pilote automatique est un dispositif qui permet de contrôler automatiquement le comportement de l'appareil en fonction des paramètres saisis par le pilote.
Tous le pilotes automatiques équipant les différents apparaeils fonctionnent de façon similaire mais certains sont plus limités que d'autre en terme de fonctionnalité.

Pour commencer, nous allons voir le fonctionnement du pilote automatique 'standard' équipant les avions à hélice disponibles dans Flight Simulator X.

Vous retrouverez ce pilote automatique sur les appareils suivant :
  • Beechcraft Baron 58
  • Cessna Skyhawk SP modèle 172
  • Cessna Grand Caravan C208B
  • Mooney M20M « Bravo »
  • de Havilland DHC-2 Beaver
  • Grumman G-21A Goose
Tutoriel FSX-Le pilote automatique sur les avions à hélice

A - Bouton d'activation du pilote automatique
Ce bouton permet d'activer/désactiver le pilote automatique. Lorsque ce dernier est activé, vous n'avez plus le contrôle de l'appareil. Si aucun autre bouton n'est activé, l'appareil se contentera de maintenir l'assiette de l'appareil.

B - Bouton de suivi de cap
Ce bouton permet d'activer/désactiver le mode verouillage de cap. Une fois activé, l'appareil va se diriger vers le cap sélectionné à partir de la fenêtre de sélection de cap.

Pour modifier le cap suivi par le pilote automatique, utilisez le bouton de sélection de cap. Celui-ci se trouve généralement placé dans un coin du HSI.
Tutoriel FSX-Le pilote automatique sur les avions à hélice

C - Bouton de suivi du mode Navigation
Ce bouton permet d'activer/désactiver le suivi d'une route en mode Navigation. Le fonctionnement de ce dernier dépend de l'interrupteur NAV/GPS.

Beechcraft Baron 58 Tutoriel FSX-Le pilote automatique sur les avions à hélice
Cessna Skyhawk SP modèle 172 Tutoriel FSX-Le pilote automatique sur les avions à hélice
Cessna Grand Caravan C208B Tutoriel FSX-Le pilote automatique sur les avions à hélice
Mooney M20M « Bravo » Tutoriel FSX-Le pilote automatique sur les avions à hélice
Grumman G-21A Goose Tutoriel FSX-Le pilote automatique sur les avions à hélice

Si l'interrupteur est sur NAV, le pilote automatique va rejoindre la balise captée sur NAV1. Si l'interrupteur est sur GPS, le pilote automatique va suivre la route prédéfinie dans le GPS.

D - Bouton de sélection du mode approche
Ce bouton fonctionne comme le bouton de suivi de mode de Navigation (C). Ce dernier est principalement utile lors d'approche sur des pistes équipée d'ILS. Le pilote automatique va alors rejoindre la piste automatiquement (cf tutoriel Effectuer un vol IFR : l'atterrissage).

E - Bouton de sélection du mode approche en alignement arrière
Ce bouton fonctionne comme le bouton de sélection du mode approche à la différence que l'alignement de descente est désactivé et que le pilote automatique inverse (gauche/droite) le signal reçu.

F - Bouton de verouillage d'altitude
Ce bouton permet d'activer/désactiver le mode verouillage de l'altitude. Une fois enclenchée, l'avion va rejoindre l'altitude afichée en H à la vitesse verticale affichée en I.

G - Boutons de sélection d'altitude
Ces boutons (up/dn) permettent d'augmenter ou diminuer l'altitude utilisée par le pilote automatique lorsque le verouillage d'altitude est enclenché.

H - Affichage de l'altitude sélectionnée
Affichage de l'altitude suivie par le pilote automatique lorsque le le verouillage d'altitude est enclenché. Cette altitude peut-être modifié à l'aide des boutons up/down (G) ou à l'aide de la souris en placant le curseur sur l'altitude et en utilisant la molette pour la modifier.

I - Affichage de la vitesse verticale
Affichage de la vitesse verticale utilisée par le pilote automatique pour re joindre l'altidue sélectionnée lorsque le le verouillage d'altitude est enclenché. Pour modifier la vitesse, placez le curseur de la souris sur la valeur et utilisez la molette pour changer la valeur.

Tutoriel Flight Simulator X - Le pilote automatique sur les avions a helice - FSX
Lire La Suite...

L'ATIS

Si vous utilisez l'ATC dans FSX, vous aurez surement remarqué lorsque vous vous êtes a proximité d'un aéroport (d'une certaine taille), une option concernant l'ATIS.

L'ATIS (Automatic Terminal Information Service) est un message vocal mis à disposition par le service météo de l’aéroport. Ce dernier passe en boucle sur une fréquence prédéfinie.

Pour le consulter, (en prenant comme exemple un avion stationnant à l'aéroport international de Sydney), ouvrez le menu ATC [ù].
Sélectionnez  Réglez Sydney ATIS sur 126.250 

Un bandeau vert contenant le message va défiler indéfiniment en haut de l'écran.
Tutoriel FSX-ATIS


Pour mon exemple, le message obtenu est le suivant :

Sydney Informations de l’aéroport Golf, 0153 zulu. Vent : calme. Visibilité : supérieure à 20 nautiques. Etat du ciel : peu nuageux à 5700. Température : 15. Point de rosée : 5. QNH 1013. ILS piste 34L et ILS piste 34R en cours d’utilisation. Atterrissage et départ piste 34L et piste 34R. Les appareils VFR doivent indiquer leur direction de vol. Tous les appareils doivent collationner les instructions d’arrêt. Informez contrôle lors de votre premier contact que vous avez reçu l’information Mike.

Que contient ce message :
- les informations météo
- la pression atmosphérique (QNH)
- les pistes en service
- des informations sur les procédures en cours


De ces informations, vous pourrez effectuer votre premier réglage sur l'avion (si vous n'avez pas encore décollé...), l'étalonnage de l'altimètre.

Pour étalonner l'altimètre, vous trouverez dans la majorité des cas un bouton rotatif dans un coin du cadran correspondant à l'altimètre. Utilisez ce bouton pour régler la pression atmosphérique fournie par l'ATIS, ou plus simplement appuyez sur [b].
Tutoriel FSX-ATIS

Tutoriel Flight Simulator X - L ATIS - FSX
Lire La Suite...

Effectuer une approche ILS

Cet article va expliquer comment se diriger vers une piste et s'aligner sur celle-ci en vue d'un atterrissage à l'aide de l'ILS. Cette procédure est très utile lorsque les les conditions météorologiques n'offrent aucune visibilité et va être détaillée sur un avion équipé du Glass Cockpit G1000.

Avant tout une petite explication rapide sur l'ILS

L'ILS est une balise située en bout de piste (toutes les pistes n'en sont pas équipées). Il émet deux faisceaux qui vont permettre d'aligner l'avion par rapport à l'axe de la piste mais également de déterminer l'altitude de l'avion idéale au cours de la descente.
Par exemple, si vous avez effectué le vol IFR des précédents articles, le pilote automatique a utilisé l'ILS pour réaliser l'approche.

Comment l'utiliser pour une approche manuelle

L'interpréation du faisceau ILS va être représenté au niveau de votre avion par une croix (une barre horizontale et une barre verticale). Si la croix est centrée, vous êtes alignées sur la piste et sur le taux de descente.
Si la barre horizontale est au dessus du centre, votre avion est trop haut et inversement si elle est en dessous du centre, votre avion est trop bas.
Le principe est le même pour la barre verticale. Si cette dernière est à droite,  votre avion est trop à gauche par rapport à l'axe de la piste.

Au cours de la descente, apportez les correction nécessaires afin de garder les 2 barres centrées et vous arriverez tranquilement face à la piste prêt à atterrir.

Dans la plus grande majorité des cas, vous retrouverez les informations ILS dans l'indicateur d'horizon horizontale (HSI).
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILSTutoriel FSX - Effectuer une approche ILS

Mise en pratique sur un vol

Pour mettre en pratique ce type d'approche, utilisons la mission 'Traversée de la manche en aveugle'. Cette mission est parfaite pour s'essayer aux atterrisages aux instrument car la météo empêche tout visuel sur la piste.
Enfin, celle-ci nous met aux commandes d'un appareil doté du Glass Cockpit G1000, le tableau de bord 'tout en un'. Cela va permettre de familiariser à cet instrument.

Chargez la mission et effectuer le vol en suivant les indications de l'ATR. Nous allons commencer la procédure d'approche lorsque vous recevrez de l'ATC le message suivant
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILS

Dans cette mission, l'appareil est déjà configuré pour capter le signal ILS de la piste sur le NAV2. Afin de voir comment procéder, nous allons utiliser le NAV1 et effectuer les réglages nécessaires.

Tout d'abord, il faut connaitre la fréquence de la piste 14 et son orientation. Vous pouvez obtenir l'information à partir de la carte (cf XXX) ou du GPS. Pour cette piste, la fréquence est de 110.15 et son orientation de 136°.

Réglez NAV1 sur la fréquence 110.15 à l'aide du bouton rotatif dédié.
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILS

Rendez active la nouvelle fréquence.
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILS

Attention, la fréquence active n'est pas celle encadrée. Si vous avez un doute, la fréquence active ne pouvant être modifiée, essayez de changer la fréquence et voyez laquelle est modifiée.

Appuyez sur le bouton CDI afin d'afficher le HSI correspondant au NAV1 (indication loc1). Ce bouton permet de switcher parmi GPS/NAV1/NAV2.
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILS

Réglez 136° (l'orientation de la piste) à l'aide du bouton rotatif de sélection de route. Attention, il s'agit du bouton triangulaire. Pour cet exemple, l'orientation était déjà réglée.
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILS


Voila, vous avez maintenant les indications nécessaires pour retrouver la piste.
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILS

Sur la partie droite de l'écran, juste à gauche de l'échelle d'altitude, le petit losange bleu vous indique l'altitude. Si vous êtes aligné sur la bonne altitude, le losange est centré sur la petite barre horizontale. Actuellement, l'ILS m'indique que je suis trop bas. L'ATC m'ayant autorisé à descendre à 2000 pied, je vais rester en palier jusqu'à ce que le losange se mette à descendre. Lorsqu'il aura rejoins le centre, je commencerai à descendre afin de garder ce losange centré.

Pour connaître la direction, il faut regarder le HSI. La flèche verte indique l'orientation de la piste. La petite barre verte indique la direction à prendre pour s'aligner sur la piste. Cette dernière est à droite par rapport à l'axe de la piste. Cela signifie que je suis trop à gauche pour rejoindre la piste en étant aligné sur son axe.
Afin de s'aligner sur l'axe, il faut s'orienter à droite de l'axe 136°. Actuellement l'axe 165 convient. Petit à petit l'aiguille de déviation de cap va se rapprocher de la flèche verte.
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILS

Lorsque l'aiguille sera proche du centre, dirigez votre avion sur 136°. Vous serez aligné sur la piste. Il ne restera plus qu'à ajuster la position de l'avion afin de garder l'aiguille et le losange centrée jusqu'à la piste.
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILS

La piste apparaît devant vous. Il ne reste plus qu'à atterrir !!!
Tutoriel FSX - Effectuer une approche ILS

Tutoriel Flight Simulator X - Effectuer une approche ILS - FSX - Glass Cockpit G1000 - Traversée de la manche en aveugle
Lire La Suite...

Terminer la leçon 5 : le contrôle du trafic aérien

Si vous effectuer la leçon 5 de la section pilote privé le contrôle du trafic aérien, au cours des explications de l'instructeur, vous allez voir apparaître le message

Sélectionnez l'option 4 pour demander un départ vers le nord ; appuyez sur CTRL+].

Vous aurez beau appuyer sur les touches Ctrl et ], il ne se passera rien et vous ne pourrez terminer la leçon.
En fait, il s'agit d'une erreur de traduction. Le message fait référence à un clavier QWERTY. Pour continuer la leçon, il faut appuyer sur la touche correspondant à ] sur un clavier AZERTY, c'est à dire ^.

A chaque fois (il y a plusieurs leçons concernées par le problème) que vous verrez le message appuyez sur CTRL+], il faudra appuyer sur CTRL+^ pour continuer la leçon.

Tutoriel Flight Simulator X - Terminer la lecon 5 : le controle du trafic aerien - FSX - Bug
Lire La Suite...

TOP GUN dans FSX : le F14 Tomcat

"Maverick, pour un passage bas rapide."
Un F14 Tomcat pour FSX
"Négatif Ghostrider, y'a du monde dans la boucle."

Vous avez entendu ce dialogue des centaines de fois et vous voulez vous aussi lui friser les moustaches "à la tour" dans FSX.

Précipitez-vous sur le site Dino Cattaneo afin de récupérer le F14 qu'il a réalisé.

Mise à jour : cf La V2 du F14 disponible

Cet Addon est actuellement à la version 1.07 et l'auteur prévois d'apporter d'autres améliorations. Donc jetez un coup d'oeil de temps en temps...

Cet avion est compatible DX10 et nécessite FSX Acceleration.

Le F14 sur le site de l'auteur : http://indiafoxtecho.blogspot.com/search/label/F-14D

Pour ajouter l'avion à FSX :

Un F14 Tomcat pour FSX

Un F14 Tomcat pour FSX

Un F14 Tomcat pour FSX


Enfin pour terminer avec la section TOP GUN, un autre Addon gratuit est disponible pour ajouter les porte-avions USS Nimitz and USS Eisenhower sur http://flightsimulatorxworld.com/library/Flight-Simulator-X-/Miscellaneous-/USS-Nimitz-and-Eisenhower.
Cet Addon nécessite également FSX Acceleration.

L'USS NIMITZ pour FSX

Flight Simulator X - TOP GUN dans FSX : le F14 Tomcat - FSX
Lire La Suite...